Le wikigolf - Un peu d'histoire

  • Rechercher V

Un peu d’histoire

  • Le grand chelem

    Le terme de Grand Chelem est utilisé pour la première fois lors de la prestation de Bobby Jones en 1930 qui remporte les quatre tournois les plus prestigieux de l’époque : l’Open Britannique, L’Open Américain, le Championnat International amateur des États-Unis et le Championnat International amateur de Grande-Bretagne.

    Le journaliste et biographe ami de Jones, Oscar Bane (travaillant pour l’Atlanta Journal), emprunte cette expression au bridge où elle désigne une partie dans laquelle une équipe réalise toutes les levées. Sur ces quatre tournois se réunissaient alors les meilleurs golfeurs de la planète qui étaient amateurs (les professionnels n’ayant pas le droit de disputer les tournois amateurs c’est-à-dire les deux derniers, au contraire des amateurs pouvant s’aligner sur les Opens).

    Au contraire de nombreux sports, le sport n’est pas organisé par une fédération mais sous le contrôle de deux grandes fédérations : celle de Grande-Bretagne le Royal et Ancient, et celle des États-Unis l’United States Golf Association (USGA), leurs Opens sont donc considérés comme les plus importants tournois au monde et exerce chacun son influence et son pouvoir sur une partie du monde, au Royal et Ancient les pays du Commonwealth, Canada, Afrique du Sud, Inde, Europe, et au USGA les États-Unis, l’Amérique du Sud, l’Asie.

    Par conséquent, à ces deux Opens s’ajoutent les championnats internationaux amateurs. Ainsi, aux débuts des années 1930, les associations de professionnels (dont par exemple la Professional Golfers’ Association of America créée depuis 1916) organisent à leur tour de nombreux tournois réservés aux pros (les P.G.A. championships) ainsi que le tournoi Championnat de la PGA réservé aux pros et qui se déroulait en même temps que l’Open britannique.

    Finalement à partir de la deuxième moitié du XXe siècle, la forme actuelle du grand chelem est trouvée avec le remplacement des deux tournois amateurs par le championnat de la PGA et l’incorporation du Masters construit à Augusta par Bobby Jones (qui est le seul tournoi sur invitation). Depuis, ces quatre tournois (dont trois se déroulent aux États-Unis) dominent le monde du golf chez les hommes.

  • Liens externes

    Fiche Wikipédia