Le wikigolf - Technique

  • Rechercher V

Technique

  • Le putting

    La position du corps du golfeur doit être près de la balle (qui est légèrement vers la gauche) et inclinée de telle sorte que les yeux soient au dessus de la balle. Les pieds doivent être écartés et légèrement fléchies, ainsi que les bras. Pour le putting, le grip du club reste placé dans la paume.

    Pour s’aligner sur le trou, les épaules, les hanches et les pieds doivent être parallèle à la ligne de jeu.

    Le mouvement du putting est un balancier vertical des épaules et des bras. Lors de ce mouvement, les poignets, les hanches, les jambes ne bougent pas et la tête reste fixe.

    Avant d’effectuer un putt, il faut analyser le green, c’est-à-dire les pentes, la ligne de jeu…

    Pour avoir de la distance lors du putting, il faut un balancier plus grand, ce qui permettra à la balle d’aller plus loin. Et il faut toujours accompagner la balle.

  • Les sorties de Bunker

    Lors d’une sortie de bunker, les pieds sont écartés, et le pied gauche est décalé en arrière par rapport au pied droit (on appel ça : un stance ouvert). La balle est située près du pied gauche et les mains sont légèrement en avant de la balle, à l’intérieur de la cuisse gauche.

    Un demi swing doit être exécuté et la balle tapée quelques centimètres avant cette dernière en accélérant comme un coup normal. Il faut bien traverser la balle, comme un coup classique et le poids du corps doit reposer sur la jambe gauche.

    Pour sortir du bunker, on utilise le sandwedge mais pour les longues sorties, on utilise plutôt le fer 9 ou le pitch.

  • Les approches

    Les pieds sont moins écartés que lors d’un swing, ils sont plus proches. La balle se situe entre les pieds. La main et poids du corps sont plus portés sur la jambe gauche.

    On effectue un petit coup où le club ne passe pas derrière la ligne des pieds. Les mains doivent rester à gauche de la tête du club durant le mouvement. Pour effectuer une approche, on utilise le fer 9 ou le pitch ou le sand.

  • Les demi coups

    Le pitch et le sandwedge sont généralement utilisé pour effectuer les demi-coups.

    Pour réaliser un demi-coup, il est conseillé d’avoir un stance ouvert, c’est-à-dire avoir le pied gauche en retrait par rapport au pied droit. La balle est placée soit entre les 2 pieds, soit vers la gauche. Le demi-coup est réalisé une fois le bras gauche parallèle au sol et le poids du corps est dans la jambe gauche.

  • Les trajectoires de balle

    La trajectoire de la balle va dépendre du « chemin du club » (le sens et l’alignement de la tête de club par rapport à l’axe du corps du golfeur) et de l’« alignement de la face au club ».

    Il existe 9 trajectoires de balles :
    - Trajectoire droite (« square ») : un chemin de club « square » et une face du club perpendiculaire à l’axe du joueur
    - Pull : la balle part à gauche de l’objectif. Le chemin du club est extérieur-intérieur et la face du club est square
    - Pull hook : la balle part à gauche de l’objectif et fini encore plus à gauche. Le chemin du club est extérieur-intérieur et la face du club est orientée vers la gauche
    - Push : la balle part à droite de l’objectif. Le chemin du club est intérieur- extérieur et la face du club est square
    - Push slice : la balle part à droite de l’objectif et tourne encore plus à droite en fin de course. Le chemin du club est intérieur- extérieur la face du club est orientée vers la droite
    - Hook : la balle part dans l’axe et tourne à gauche. Le chemin du club est intérieur-square-intérieur avec une face du club orientée à gauche
    - Slice : la balle part dans l’axe et tourne à droite. Le chemin du club est intérieur-square-intérieur avec une face du club orientée à droite
    - Fade : la balle part à gauche de l’axe de jeu mais revient sur l’objectif. Le chemin du club est extérieur-intérieur et la face du club est orientée sur l’objectif
    - Draw : la balle part à droite de l’axe de jeu mais revient sur l’objectif. Le chemin du club est intérieur-extérieur et la face du club est orientée sur l’objectif

  • Gagner de la distance

    Il faut un grip fort de la main gauche, les pieds écartés (dépassant la largeur des épaules). Il faut une bonne rotation des épaules c’est-à-dire que lors du mouvement, les épaules doivent être tournées jusqu’à ce que le dos fasse face à la cible visée.

    Plus le club est long (par exemple le bois, le fer 5) et plus la distance sera longue. Pour cela, il faut frapper la balle à plat et la tête du club doit être square.

  • Position de la balle dans le stance

    Avec les bois, le contact doit se faire obligatoirement dans un mouvement ascendant afin de pouvoir lever la balle, du fait du loft très peu élevé de ces clubs. Il faudra alors placer la balle très largement sur le pied avant (elle pourra être située en moyenne entre la pointe du pied gauche et le talon de ce même pied, pour un joueur droitier). Tandis qu’avec les fers, la balle se situe un peu plus au milieu des pieds à l’adresse. Pour les fers longs (fer 1, 2, 3 et 4), on placera la balle légèrement à l’avant (puisqu’eux aussi possèdent un loft peu élevé) alors qu’avec les fers moyens (fer 6, 7, 8 et 9) la balle se situera au milieu des pieds.

    Pour ce qui est des wedges, la balle peut se placer suivant l’effet désiré par le joueur. Plus il la mettra sur son pied avant, plus elle montera, parcourant de ce fait moins de distance. S’il l’a placée en arrière du stance, le loft de son club va diminuer. Par conséquent, la balle partira moins haut mais roulera plus après impact. C’est ce qui fera la différence entre une approche roulée et une approche levée.

  • L’alignement

    Pour s’aligner sur le trou, la cible, on se met derrière la balle afin d’avoir un repère sur la ligne de jeu. La face du club doit être perpendiculaire à la ligne qui passe entre la balle et le point de repère. La position du golfeur doit être parallèle à la ligne de jeu. Elle sera plus à gauche de la cible pour un droitier et plus à droite pour un gaucher.