Accueil > Actualités > Chroniques > Pourquoi jouer au golf

Pourquoi jouer au golf
par Marin VALLÉE

posté le 21 avril 2011 - Chroniques > 15 avis - Donnez votre avis !

Le baseball, la pêche, la chasse, le lancer du marteau, pour ne donner que quelques exemples, sont de parfaites extensions de ce sport diabolique qu’est le golf. Pourquoi ? Pourquoi jouer au golf ? Ce « swing » tant recherché dans votre coup de départ ne parvient qu’à vous donner des allures de batteur des Red Sox au Fenway Park de Boston un jour de match.

Vos talents de pêcheur sont éprouvés à chaque partie lors de vos séances d’exploration sous-marine au fond des étangs et autres lacs de vos parcours préférés. Tout ca pour quoi ? Remettre la main sur cette satanée balle Titlest ProV1 qui à décidé de s’offrir une baignade, à peine sortie de sa boîte.

Votre flair, votre sens de l’observation et votre connaissance des traces de balles sont vos meilleurs atouts lorsqu’un malheureux « slice » envoi votre petit globe faire un tour en forêt. Ce sont bel et bien vos instincts de chasseur qui vous aident à débusquer l’objet tant convoité (ou simplement la dernière balle de votre sac).

Et enfin, pour ne me référer qu’à mes exemples, le lancer du marteau. Illustre sport de la mythologie celtique qui consiste à envoyer un boulet le plus loin possible. Un coup d’approche manqué, un balle qui fait allégrement le tour du trou sans y rentrer et HOP ! Un bâton qui s’envole délicatement dans les airs sous les yeux médusés de vos partenaires (secrètement ébahi par la distance parcourue par votre bâton).

N’est-il pas vrai que sur un parcours, nous passons notre temps à regretter les coups réalisés ? (lorsqu’ils sont manqués, bien sur, cela arrive) Que nous devons constamment penser à nos pieds, nos hanches, nos mains, notre grip, notre montée, notre descente, notre finish ? Sans compter, bien sur, les aléas du parcours, vent, arbres, bosquets, bunker et autres étangs.

Alors pourquoi, dans ces conditions, quasi-extrêmes, continuer ou commencer à pratiquer ce sport ? Éléments de réponse.

Avant tout, le golf, c’est beau. Beau esthétiquement, beau moralement, beau physiquement.

Mettre un pied sur un parcours de golf, c’est en général mettre un pied dans un coin de nature, loin des environnements urbains qui nous entourent quotidiennement. Avant même d’avoir frappé votre première balle, vous êtes déjà détendu, dépaysé, parfois même décontenancé par la beauté des paysages qui vous entourent. Entrer sur un parcours de golf ça n’est justement pas « entrer » sur un parcours de golf. Pas de barrières, pas de clôtures, les seules limites sont les caprices de Dame Nature.

Puis c’est le départ, le premier trou, la première balle, et avec eux, les premiers défis. Car c’est ça le golf, une compétition contre soi-même avant tout. Oui, il est vrai que la compétition contre soi-même rapporte quelques millions aux plus grands joueurs, mais je reste persuadé que ce qui les pousse à se présenter au trou numéro 1, un jour de compétition, c’est le challenge, le désir de devenir meilleur.

Meilleur techniquement, meilleur mentalement. Un ami avait l’habitude de dire que le golf c’est « 10% de technique, 90% de mental, et le reste c’est dans la tête ». Cela résume assez bien la force de caractère de ce sport.

Cela n’engage que moi, mais le golf est avant toute chose une affaire de sensations et de volonté. Jouer au golf, c’est imposer à son esprit de se vider, de ne plus penser à autre chose que l’instant ou la tête massive de notre driver va heurter puissamment cette balle, la propulsant à l’assaut du parcours. La voir s’envoler (dans la bonne direction), rester droit, atterrir délicatement et rouler tranquillement pour finalement se stabiliser au milieu du fairway, à quelques mètres d’un bunker, QUEL BONHEUR. Et quel pied de nez au parcours, qui met souvent un point d’honneur à briser nos espoirs.

C’est ça le golf, du plaisir, quel que soit notre niveau de jeu. Un coup réussi efface les 10 derniers manqués et nous poussent à aller de l’avant.

Je n’aborderais même pas une fraction des choses qui nous poussent à jouer, les valeurs moral du golf, le respect, les rencontres, les victoires… car cela serait trop long. J’y reviendrais cependant dans de prochains articles.

Une dernière chose en revanche, pour ceux qui hésitent encore à commencer ou à continuer de jouer au golf. Le golf est un sport. Physique. A tous les détracteurs qui continuent à réfuter les bienfaits du golf pour la santé : marcher 18 trous sur un parcours de golf avec votre sac dépense en moyenne 1200 calories, en plus de vous détendre. Quel autre tapis de course vous permettrait de faire ces deux choses en même temps ?

Je vous donc sur cette réflexion, tout en vous encourageant à nous expliquer pourquoi VOUS jouez au golf ? Tous les commentaires sont les bienvenus.

Cela clôt donc ce premier article du blog Fer7 sur Fer7.ca, votre nouveau blog golf francophone.

A très bientôt pour de nouvelles aventures golfiques.


Sources : http://fer7.ca/pourquoi-jouer-au-golf-2/
15 avis
  • jean juster - 18 avril 2012 14:22 C’est un pro qui fait son boulot normalement et qui aime passionnément son boulot, dire que c’est la providence, c’est un peu fort du café LOL !!
  • fernand Durandeu - 18 avril 2012 13:35 Salut Jean C’est vrai que ça ne coute pas grand chose d’essayer, dommage que pour moi ce soit un peu loin, mais pourquoi pas au hasard d’un voyage touristique. En tout cas, j’attends impatiemment de savoir si d’autres Bunkee ont un avis sur ce pro providentiel.
  • jean juster - 18 avril 2012 12:34 eh ben si çà existe !!
    il a un succès fou....
    car j’ai bien eu une vingtaine de pros, ont tous l’esprit revolving
  • fernand Durandeu - 18 avril 2012 12:23 Oui Sébastien, on dit à peu près la même chose, peut être que j’ai mal formulé ma réponse. Ce qui est sur c’est que je ne crois pas au pro miracle s’adaptant à tous les profils avec succès.
  • Bunkee - 18 avril 2012 11:13 Suis désolé, Fernand,si certains pros conviennent mieux à certains plus qu’à d’autres, c’est normal car c’est la rencontre de 2 personnalités.Il n’en reste pas moins qu’il y en a qui font la quasi unanimité en positif ou en négatif. Pour ce qui me concerne j’en ai essayé 2 avec lesquels je finissais la leçon complètement bloqué à rater la balle et je mettais une semaine à me remettre. Par contre l’inverse avec d’autres d’où je sors gonflé à bloc et croyant avoir tout compris. Tu as aussi ceux qui sont bien avec les jeunes et d’autres qui veulent les mener à la baguette comme dans l’école de Jules Ferry, oubliant qu’ils sont là pour leur plaisir.
  • jean juster - 18 avril 2012 10:51 Nicolas Mateu-Lacomba exerce à Tremereuc 22
    Nicolas Mateu-Lacomba est né en 1989 et commence le golf à 4 ans sur le parcours dOmaha Beach, dans le Calvados. Il obtient son premier classement à l’âge de 7 ans. Il participe en 1999 à un premier Grand Prix à Deauville. Il passe négatif à 15 ans et devient joueur professionnel à 17 ans. Il restera le plus jeune joueur d’Europe durant 3 saisons. Il jouait alors sur l’ALPS Tour.
  • fernand Durandeu - 18 avril 2012 10:41 Sébastien, je ne cris pas qu’un pro aussi efficace soit il puisse contribuer à faire évoluer de la même façon chaque golfeur à qui il va dispenser son enseignement. Celui qui réussis avec un échouera avec un autre. Il n’y a pas de pro miracle mais chacun peut contribuer à te faire évoluer. Il faut qu’il y ai une alchimie entre le pro et l’élève. Celui là saura mieux comprendre ton fonctionnement, la mécanique de ton Swing, Celui ci te fournira les bases pour de bonnes approches ou améliorera ton putting. C’est mon sentiment retiré de diverses expériences.
  • jean juster - 18 avril 2012 10:36 Nicolas Mateu-Lacomba exerce à Tremereuc
    Nicolas Mateu-Lacomba est né en 1989 et commence le golf à 4 ans sur le parcours dOmaha Beach, dans le Calvados. Il obtient son premier classement à l’âge de 7 ans. Il participe en 1999 à un premier Grand Prix à Deauville. Il passe négatif à 15 ans et devient joueur professionnel à 17 ans. Il restera le plus jeune joueur d’Europe durant 3 saisons. Il jouait alors sur l’ALPS Tour.
  • Bunkee - 17 avril 2012 20:08 Jean, tu pourrais nous dire le nom de ce génial pro et où il exerce. Est-il sur le site ? Sinon dis-lui de s’inscrire. Bien amicalement

1 | 2

Connectez-vous pour poster un avis
Se connecter
|
S'INSCRIRE
image invitation inscription sign up
À lire aussi
Aidez nous à les inviter !
Dernièrement sur NoBunker
Articles les plus commentés