Accueil > Actualités > Carnet technique > Une petite lecture pour les pessimistes !

Une petite lecture pour les pessimistes !
par Sortie de Bunker

posté le 24 septembre 2011 - Carnet technique > 1 avis - Donnez votre avis !

Voici quelques chiffres que j’ai trouvé sur le Web et qui à mon avis ne vont pas faire avancer notre handicap, mais allez savoir ! moi, Je les trouve un peux surestimés. Selon Golf Insite : La moyenne des golfeurs joue 97 - 22% seulement réussissent à jouer régulièrement en dessous de 90 - 2.5% réussissent à atteindre un index de 5 voir mieux et seulement un joueur sur mille (0.001%) joue 0 régulièrement (Scratch Golfer) Vous connaissez vous des joueurs Scratch dans votre club ?

1 avis
  • André Molia - 24 septembre 2011 15:06 Et si on faisait une lecture moins pessimiste des mêmes chiffres ? Les golfeurs qui complètent un parcours, ce qui n’est pas le cas de tous ceux qui s’essaient, jouent 97 en moyenne. 22% réussissent à jouer régulièrement en dessous des 90, et grâce à cette régularité, il peuvent prétendre jouer, dans un avenir plus ou moins proche, aussi régulièrement 80 ou 70 et faire de temps en temps des parcours de rêve qui les convaincra qu’ils possèdent une belle marge de progression. 2,5% des golfeurs réussissent à atteindre un index de 5, voire mieux et ils savent par expérience qu’ils ont tout intérêt à continuer à pratiquer, à travailler leur technique et à prendre soin de de leur corps et de leur esprit. 0,001% des joueurs jouent régulièrement 0 et ont réussi à mettre en action un équilibre de qualité.
    Un de ces « scratch golfers » qui possède une très bonne technique, et sait mobiliser ses ressources physiques et mentales, pourra sans doute vous raconter nombre d’anecdotes se rapportant à son parcours de vie de golfeur. Cette époque où il a découvert le golf et réussi à terminer glorieusement son premier parcours. Cet autre moment de son existence où il a remarqué fièrement qu’il jouait régulièrement en dessous des 90 et sentait sa marge de progression. Cet autre étape où, ayant atteint un index de 5 voire de 0, il cherchait à mobiliser ses ressources pour jouer régulièrement 0. Et maintenant qu’il fait partie des « scratch golfers » il vous racontera peut-être sa contreperformance la plus mémorable.
    Cela dit, les chiffres restent des chiffres. Ce sont des indicateurs. Et au-delà des pourcentages présentés ici, ajoutons un autre chiffre. Celui du handicap. Vous savez que le golf ne se résume pas à jouer contre un adversaire pour tâcher de le battre en frappant moins de coups que lui. Même si un adversaire possède un niveau golfique supérieur au nôtre, on se bat aussi contre soi-même et avec soi-même. Pour tâcher de faire au mieux de ce que l’on sait faire. Etre au maximum de soi-même le jour J. Mon index est de 20 points supérieur à celui de mon partenaire de jeu ? Parfait ! Jouez aussi bien que vous savez le faire. Et si votre partenaire de jeu vous rend 20 points de handicap, charge à lui d’avoir réussi à maintenir ces 20 points en fin de match. Sur le papier il est meilleur que vous. Sur le parcours, pour vous battre, il devra lui-aussi jouer aussi bien que d’habitude. Ça change pas mal la donne, non ?
    Et puisqu’on parle de chiffres, comptez surtout sur vous-mêmes !
    Cordialement
    André
Connectez-vous pour poster un avis
Se connecter
|
S'INSCRIRE
image invitation inscription sign up
À lire aussi
Aidez nous à les inviter !
Dernièrement sur NoBunker
Articles les plus commentés